Etre éleveur

Dsc00313 1

Vous savez tous comme j'aime écrire... ou pas.

 

Ce midi, j'ai eu une visite surprise. Une cliente, qui passant par là est venue voir son chiot. Puis qu'il était midi, je l'ai invitée naturellement à manger ici.

Pourquoi alors, c'est quoi ce coté "social" - c'est quoi ce mérier ? - Comment je fonctionne? Et bien oui, ce midi nous avons discuté de ça. Si je fais "chier" les gens 1h au téléphone avant d'accepter de les rencontrer c'est parce que je ne VEUX PAS que leur vie soit une contrainte à cause d'un staffie.

 

Pourquoi je me prend la tête avec le suivi? Parce que je veux les aider à comprendre le chien et à partir du bon pied - alors est ce que je me fais suer pour rien?

NON. J'aime les chiens mais les gens aussi. Mon métier c'est ça, rencontrer des gens, me faire des amis. Leur vendre du bonheur et me casser la tête pour eux. Ils me payent, ok. Mais tout n'est pas là.

Les éleveurs qui ne s'emmerdent pas, et ne pensent qu'au fric - passent à coté des gens, de leur sympathie, de leurs conneries, de leurs vies - Ils passent à coté d'amis. Des connaissances, des humains.

Je suis sauvage, mais vraiment .... Et pourtant sur un simple repas ce midi, je me suis rendue compte que j'aimais autant les familles que les chiens.

 

Et ça, grace à une petite visite improvisée. Alors merci à ces clients, à ces familles, à ces gens qui me font confiance et m'aiment. Parce qu'en plus de faire un bon métier, et de prendre mon pied à chaque beau chien qui nait ici - et bien je rencontre le monde qui vient à moi.

 

Ne soyez pas offusqués, si au départ je grogne un peu - je ne mords pas.